Free Fortnite SocialPourquoi nous nous battons

Epic a donné aux joueurs de Fortnite sur iOS et Google Play le choix entre le paiement via Apple/Google et le paiement direct Epic, en répercutant les économies sur les joueurs choisissant cette seconde méthode. Apple et Google ont riposté en bloquant les mises à jour de Fortnite. De plus, Apple a menacé d'empêcher Epic de créer des logiciels pour tous les appareils Apple – ce qui concerne pas uniquement Fortnite, mais tous nos jeux et même l'Unreal Engine.

Apple a demandé à Epic de rétablir l'usage exclusif du paiement via Apple dans Fortnite. En faisant cela, Apple incite Epic à s'entendre avec lui dans le but de maintenir son monopole sur les paiements intégrés aux applications dans iOS, de couper court à la libre concurrence et d'augmenter les prix. Par principe, nous avons refusé.

En tant que possesseur d'un appareil mobile, vous avez le droit d'installer des applications depuis la source de votre choix. De même, les fabricants de logiciels ont le droit d'exprimer librement leurs idées et d'être en concurrence au sein d'un marché équitable. À travers ses règles, Apple et Google interdisent une telle liberté.

Les règles d'Apple sont si restrictives qu'elles bloquent l'arrivée sur iOS de services de jeu vidéo tels que Microsoft xCloud, NVIDIA GeForce NOW et Google Stadia. Elles sont si restrictives qu'elles auraient même bloqué Internet s'il avait été inventé après l'iPhone, car les règles d'Apple interdisent l'utilisation de code informatique qui n'a pas été validé par lui, les paiements directs avec les consommateurs et l'accès à des contenus qui n'ont pas été approuvés par lui – autant de fonctions basiques d'Internet. Ces règles, couplées aux mesures coercitives agressives d'Apple, entravent directement l'innovation et l'invention de nouveaux types d'applications, de jeux et de marchés.

Epic fait partie des nombreux développeurs de jeux vidéo qui, depuis longtemps, militent pour l'adoption de pratiques plus justes par les plateformes. Cela a par exemple débouché sur la possibilité de jouer, de discuter, de gérer son compte et de disposer de ses objets dans Fortnite sans limitation sur 7 plateformes (quoique seulement 6 désormais). Si nous nous battons, c'est pour que ces libertés rudement acquises soient permanentes.
 

Epic a décidé d'attaquer Apple et Google en justice pour mettre un terme aux restrictions déloyales imposées sur les marchés en ligne des appareils mobiles. Les documents sont disponibles pour nos dépôts de plainte contre Apple (13 août, 17 août, 23 août et 4 septembre 2020) et Google (13 août 2020). Voici le document de constatations de faits et de conclusions de droit d'Epic qui sera utilisé lors du procès d'Epic contre Apple, qui commencera le 3 mai 2021.

MISE À JOUR (30 mars 2021)

Aujourd'hui, nous avons annoncé avoir déposé plainte [lien] contre Apple en soutien de l'enquête de la Competition and Markets Authority (CMA) du Royaume-Uni consacrée aux pratiques monopolistiques de la société sur l'App Store. Cette plainte affirme que le comportement anticoncurrentiel et les règles extrêmement restrictives gouvernant la distribution des applications et les processus de paiement entrent clairement en violation des lois britanniques sur la concurrence. Cela fait suite à une récente décision du Competition Appeal Tribunal concernant la plainte d'Epic contre Google. Epic attaque Google en justice à propos de la clause de restriction du Contrat relatif à la distribution sur Google Play, qui a entraîné le retrait de Fortnite du Google Play Store.

MISE À JOUR (10 mars 2021)

Aujourd'hui, nous avons franchi une nouvelle étape dans la recherche d'une meilleure équité sur les plateformes numériques du monde entier en déposant plainte contre Google auprès de la cour fédérale australienne. Cela fait suite à la plainte déjà déposée pour des motifs similaires contre Apple en Australie en novembre 2020. Google présente Android comme une plateforme ouverte, mais la réalité est toute autre : télécharger directement un logiciel est un processus inutilement compliqué et peu sécurisant, et les boutiques d'applications préinstallées sont rarement autorisées. De ce fait, Google Play occupe une position largement dominante parmi les boutiques Android dans les territoires où elle est disponible. Ainsi, en Australie, presque la moitié des 20 millions de smartphones dans le pays utilise le système d'exploitation Android de Google, et 90% des applications sur un appareil mobile Android sont obtenues dans le Google Play Store.

MISE À JOUR (17 février 2021)

Aujourd'hui, nous avons annoncé que nous avons déposé une plainte pour pratiques anticoncurrentielles contre Apple dans l'Union européenne. Comme c'est le cas aux États-Unis et en Australie, nous cherchons à briser les politiques anticoncurrentielles d'Apple, qui entravent à la fois les développeurs d'applications et les consommateurs. Notre plainte affirme qu'Apple se sert de son contrôle de l'écosystème iOS à son propre profit tout en bloquant ses concurrents. Ce comportement est un abus de position dominante et constitue une violation du droit de la concurrence de l'Union européenne. À la suite des plaintes déposées par d'autres développeurs d'applications, la Commission européenne enquête déjà sur le comportement abusif d'Apple, et Epic se joint à ces efforts.

MISE À JOUR (17 novembre 2020)

Aujourd'hui, nous avons intenté une action en justice contre Apple en Australie. Tout comme pour notre dépôt de plainte aux États-Unis, nous cherchons à briser les politiques monopolistiques de distribution d'applications d'Apple, qui entravent la concurrence et empêchent les développeurs d'innover en créant de nouveaux types d'applications, de jeux et de marchés. Les restrictions illégales imposées par Apple dans le cadre de la distribution d'applications et du traitement des paiements dans les applications doivent prendre fin. Nous sommes fermement décidés à permettre aux joueurs et aux développeurs d'accéder à la liberté qu'ils méritent.


Pourquoi Apple et Google empêchent-ils les joueurs de jouer à Fortnite ?

Lorsque nous avons ajouté le paiement direct Epic afin de permettre aux joueurs de profiter d'économies allant jusqu'à 20%, Apple et Google se sont vengés en bloquant les téléchargements de Fortnite sur l'App Store et Google Play. Apple et Google imposent aux développeurs de jeux d'utiliser leurs services de traitement des paiements, qui facturent un taux exorbitant de 30%. Apple et Google empêchent les développeurs d'utiliser des moyens de paiement plus efficaces tels que Mastercard (y compris Apple Card), Visa, et PayPal, dont les taux se situent entre 2,5% et 3,5%, ce qui par suite ne permet pas aux développeurs de répercuter ces économies pour les clients.

Qu'est-ce qui interdit Apple et Google de percevoir 30% sur les ventes de l'App Store et Google Play ? Après tout, ce sont eux qui fournissent aux développeurs les boutiques sur lesquelles ils peuvent vendre leurs logiciels.

Apple verrouille intentionnellement les appareils iOS des consommateurs afin de les empêcher d'installer des logiciels directement à partir des développeurs, comme ils peuvent le faire librement sur PC et Mac. Nous savons qu'il s'agit d'une stratégie intentionnelle, car iOS permet bel et bien d'installer des logiciels directement à partir d'Internet, mais ne l'autorise que pour les corporations. Apple se sert de cette obstruction à l'installation directe pour contraindre ses consommateurs à utiliser l'App Store, puis exige des développeurs qu'ils utilisent leur service de traitement des paiements. En restreignant la liberté d'installation des logiciels, Apple a créé un problème afin de pouvoir tirer profit de la solution.

La stratégie de Google est différente. Google présente Android comme une plateforme ouverte, ce qui fait que les appareils Android acceptent l'installation de logiciels tiers tels que Fortnite et l'application Epic Games, directement depuis Internet. Cependant, Google décourage l'installation de ces logiciels et de leurs mises à jour par le biais d'écrans d'avertissement effrayants, ce qui inflige un désavantage aux sources tierces par rapport à Google Play, et signe des contrats avec les opérateurs mobiles pour imposer sa suite Google Apps et restreindre la préinstallation de boutiques concurrentes sur les appareils Android. De ce fait, dans les territoires où il est disponible, Google Play occupe une part de marché largement majoritaire par rapport aux autres boutiques pour Android.

Apple et Google viennent d'annoncer que les frais seront réduits à 15% pour certains développeurs. N'est-ce pas une bonne chose ?

S'il est vrai qu'une réduction des taxes d'Apple et Google sur les applications peut soulager en partie les développeurs de leur fardeau financier, cela ne règle en rien la racine du problème. Que ce soit 15% ou 30% sur les applications obtenues dans l'App Store ou le Google Play Store, les développeurs n'en ont pas moins l'obligation d'utiliser leurs services de paiement intégrés propriétaires. Les plateforme iOS et Android doivent s'ouvrir intégralement à la concurrence entre les boutiques et les services de paiement intégrés, de sorte que les gérants des plateformes, les créateurs d'applications et les fournisseurs de service soient sur un pied d'égalité. Permettre une libre concurrence dans la distribution des applications et les méthodes de paiement est le seul moyen de proposer une plateforme commerciale d'applications qui soit équitable.

Quel résultat Epic souhaite-t-il obtenir afin de résoudre ce blocage par Apple et Google ?

Epic estime que tous les développeurs mobiles ainsi que leurs consommateurs ont le droit d'opter pour des prestataires de services de paiement alternatifs moins coûteux, comme c'est la norme sur les autres plateformes informatiques à usage général, dont les sites Internet, Windows et Mac. Nous souhaitons voir un changement généralisé des pratiques de l'industrie des smartphones afin que les consommateurs aient accès à une meilleure offre et disposent d'une plus grande liberté de choix. Nous espérons qu'Apple et Google débloqueront Fortnite.

Apple et Google empêchent-ils toutes les applications de traiter directement les paiements ?

Non. Apple et Google permettent à des milliers d'applications disponibles sur l'App Store et Google Play d'accepter les paiements directs notamment des applications aussi fréquemment utilisées qu'Amazon, Grubhub, Nike SNKRS, Best Buy, DoorDash, Fandango, McDonalds, et StubHub. Apple et Google ne bloquent les paiements directs que pour certains produits (tels que les jeux) ou certaines sociétés (telles qu'Epic).

Epic considère que tous les utilisateurs mobiles ont le droit de profiter d'économies en utilisant des options d'achat plus efficaces. L'intégration de notre propre système de paiement nous permet d'offrir un choix aux joueurs tout en leur permettant de réaliser des économies, tout comme d'autres applications ont la possibilité de le faire. Ce choix donne une plus grande égalité des chances sur les magasins mobiles tout en permettant aux joueurs de réaliser des économies, un point qu'Apple et Google devraient considérer comme positif pour tout le monde !

Un nouveau mode de paiement sur mobile signifie-t-il que les achats y sont moins sûrs ?

Non. En exploitant Fortnite sur des plateformes ouvertes et en gérant l'Epic Games Store, Epic a traité avec succès plus de 1 600 000 000 $ de paiements directs et utilise un cryptage et des mesures de sécurité fiables pour protéger les transactions des clients.

De toute évidence, Apple et Google considèrent que les prestataires de paiement tiers sont sûrs et adaptés aux biens et services. Le paiement direct Epic offre simplement aux joueurs les mêmes types d'options de paiement que ces autres applications.

Pourquoi n'avez-vous pas opté pour des achats hors de l'application, comme Netflix l'a fait avec ses abonnements ?

C'est une solution peu pratique pour l'utilisateur. Apple interdit même aux applications telles que Netflix d'indiquer aux consommateurs comment faire pour régler leur abonnement hors de l'application. Epic veut simplement offrir à tous ses clients des options d'achat directement depuis l'application sans obstruction.

Pourquoi Epic ne capitule-t-il pas devant la demande d'Apple et de Google de supprimer sa fonction de paiement direct ?

Nous avons décidé de contester les politiques d'Apple et de Google au nom de tous les consommateurs afin de défendre leur droit d'avoir accès à des méthodes de paiement plus efficaces et aux meilleurs prix disponibles.

Apple et Google ont mis en place des règles. Pour quelle raison Epic pense-t-il pouvoir en être exempté ?

Nous ne cherchons pas à obtenir une exception spéciale pour Epic. Nous croyons sincèrement que les politiques d'Apple et de Google doivent être modifiées pour tous les développeurs. Cela fait plus d'une décennie qu'Apple et Google ont résolument conçu et multiplié toute un dédale de règles et de politiques visant à imposer une taxe de 30% sur les applications tout en empêchant leurs concurrents de proposer une meilleure alternative. Cela représente un coût environ 10 fois supérieur à celui d'une transaction habituelle sur un prestataire de services de paiement concurrent comme Visa, Mastercard et PayPal, dont les frais se situent entre 2,5% et 3,5%. Lorsque la concurrence est étouffée, le consommateur est toujours perdant.

Leurs règles ont pour but de consolider leurs monopoles, de limiter le choix du consommateur, et d'entraver leurs concurrents, notamment en ce qui concerne les produits numériques. Apple et Google ne forcent pas les utilisateurs à utiliser leur service de paiement, qui rajouterait 30% au prix de leur dîner, lorsqu'ils commandent un repas via Grubhub ou DoorDash. Apple permet même à Amazon Prime Video de traiter directement les paiements dans le cadre d'un accord particulier, tout en contraignant les autres applications à d'autres termes. Par conséquent, pourquoi les consommateurs devraient-ils utiliser les services de paiement d'Apple et de Google et voir les prix proposés augmenter de 30% en raison d'une taxe sur les applications pour les jeux comme Fortnite ? Il n'existe aucune raison valable à cette pratique.

Pourquoi Epic se bat-il pour des plateformes mobiles ouvertes ?

Les appareils mobiles sont des appareils informatiques essentiels à l'aide desquels nous gérons notre vie tant au niveau social que professionnel et grâce auxquels nous effectuons des transactions, nous divertissons et nous éduquons. Apple et Google ne peuvent décemment pas contrôler les conditions du commerce physique et numérique ni utiliser leur pouvoir de monopole afin de limiter la concurrence dans les domaines du traitement des paiements, des magasins et de la sélection des applications. Apple et Google ont restreint iOS et Google Play de manière artificielle de sorte qu'il n'existe plus de concurrence, que les créateurs gagnent moins, et que les consommateurs soient contraints de payer des prix plus élevés. Il n'y a pas de raison que des boutiques d'applications de smartphones et leurs traitements des paiements fonctionnent différemment des ordinateurs.

Quid du cas où un joueur demande un remboursement ?

Malheureusement, Apple et Google ne permettent pas à Epic Games de rembourser directement les joueurs et imposent aux joueurs de demander leur remboursement à Apple. Veuillez suivre ces instructions afin de demander un remboursement à Apple et Google.

Remarque : le 28 août 2020, Epic Games a intégralement remboursé tous les clients ayant effectué des achats sur iOS via le paiement direct Epic avant le 28 août 2020. Aucune action ne vous est demandée, et vous conserverez les V-bucks et les objets que vous avez achetés. 

Où puis-je trouver plus d'informations à ce sujet ?

Les véritables implications de la bataille de Fortnite contre les frais d'Apple

Le contrôle d'Apple sur l'iPhone, Internet et le « metaverse »

Il pensait que l'App Store d'Apple était sécurisé, jusqu'à ce qu'une application frauduleuse vole toutes ses économies en bitcoins

Un développeur accuse Google de représailles pour avoir collaboré à une enquête parlementaire contre les pratiques anticoncurrentielles
 

Qu'est-ce que les Méga réductions Fortnite ? Qu'est-ce qu'il se passe avec les prix des V-bucks de Fortnite ?

Les Méga réductions Fortnite sont des réductions de prix allant jusqu'à 20% sur tous les V-bucks et les offres en argent réel au sein de Fortnite lorsque vous utilisez certains modes de paiement. Il ne s'agit pas d'une promotion à durée limitée… mais de nos nouveaux prix réduits disponibles à tout moment.

Comment les joueurs peuvent-ils bénéficier de ces réductions ?

Les offres en V-bucks et en argent réel ont été automatiquement réduites jusqu'à 20% sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, Mac et PC.

Sur mobile, nous avons introduit une nouvelle façon de payer sur iOS et Android : le paiement direct Epic. Lorsque les joueurs choisissent d'utiliser le paiement direct Epic, ils économisent jusqu'à 20%. Découvrez comment ça marche : 

Epic direct pay on Apple App Store

Epic direct pay on Google Play Store

Choisissez le paiement direct Epic pour obtenir la meilleure offre sur les offres en V-bucks et en argent réel.


Actuellement, les joueurs ne profitent d'aucune économie s'ils utilisent les options de paiement d'Apple et de Google. Ces derniers perçoivent en effet des frais exorbitants de 30% sur tous les paiements. Si Apple et Google réduisent leurs frais sur les paiements, Epic répercutera ces réductions sur les joueurs. If Apple and Google lower their fees on payments, Epic will pass along the savings to players.

Pourquoi Epic a-t-il décidé de mettre en place son système de paiement pour les achats dans Fortnite sur iOS et Android ?

En proposant un système de paiement alternatif, non seulement nous offrons plus de choix aux joueurs, mais nous sommes également en mesure de répercuter les économies sur les joueurs.


À propos d'Epic Games

Epic Games est une entreprise américaine fondée en 1991 par son PDG, Tim Sweeney. Le siège de l'entreprise se trouve à Cary, en Caroline du Nord et possède plus de 40 succursales à travers le monde. Aujourd'hui, Epic est à la pointe du divertissement interactif et de la technologie de moteur 3D. Epic produit Fortnite, l'un des plus grands jeux du monde, avec plus de 350 millions de comptes et 2,5 milliards de liens entre joueurs. Epic développe également Unreal Engine, qui est utilisé par les leaders du monde du jeu vidéo mais est aussi adopté par différents secteurs tels que le cinéma, la télévision, l'architecture, l'automobile, la production industrielle et la simulation. Grâce à Unreal Engine, l'Epic Games Store et les Epic Online Services, Epic fournit un écosystème numérique complet permettant aux créateurs et aux développeurs de créer, distribuer et gérer des jeux et d'autres types de contenu.